Deux parcours différents dans un même monde

Afficher la galerie
3 Photos
Deux parcours différents dans un même monde
Marjorie Vallée

«  Je fais confiance à la vie, et à date, elle me l’a toujours rendue. »

Deux parcours différents dans un même monde
Caroline Legault

« Ce que j’aime de la radio, c’est que c’est maintenant. Le moment présent. »

Deux parcours différents dans un même monde
Caroline Legault et Marjorie Vallée

Caroline Legault et Marjorie Vallée

Caroline Legault et Marjorie Vallée, deux figures montantes du monde de la radio, se rappellent bien de l’époque où elles se croisaient à l’épicerie de leur ancienne ville. Aujourd’hui, c’est plutôt lors de grands événements culturels montréalais que les deux compatriotes, originaires de Vaudreuil-Soulanges, ont le plaisir de voir leurs chemins se rencontrer de nouveau.

Les lève-tôt connaissent bien Marjorie Vallée. Depuis 2016, elle coanime l’émission On est tous debout, à la station 107,3 Rouge FM, en compagnie de Mélanie Maynard et Dominic Arpin. Un brillant dénouement pour celle qui a toujours été attirée par le milieu du show-business. « Pour moi, ça a commencé au secondaire. J’étais très impliquée, j’animais et j’aimais parler au micro. Peut-être que ça vient de ma mère, une excellente communicatrice, qui, en quelque sorte, m’a sûrement légué ses gènes. » Malgré un talent incontesté, c’est après hésitation qu’elle a décidé d’entamer des études en communications, car plusieurs lui dressaient un portrait décevant du milieu. « On me disait que c’était un milieu difficile et cela a pris du temps avant que je me convainque de me lancer ».

« Dans le monde de la radio, il faut savoir vivre avec l’instabilité. Du jour au lendemain, les choses peuvent changer. »Marjorie Vallée

Caroline Legault a tout autant le vent dans les voiles, même si elle « n’a qu’un seul pied dans les grands médias », sa manière de dire qu’elle s’y tient à temps partiel. Animatrice au FM 103,3 La Radio Allumée et chroniqueuse culturelle remplaçante au 98,5 FM, son parcours à la radio est totalement différent de celui de Marjorie puisqu’il s’agit d’une « deuxième vie ». Initialement bachelière en HEC, elle a décidé de changer radicalement de cap et a gradué en 2012 de l’École de radio et Télévision Promédia. « C’était un grand rêve que j’avais, j’ai décidé de le réaliser. »

« Cela fait 6 ans que je suis dans le métier et j’en suis encore à travailler ma carrière. Monter les échelons tranquillement pas vite, ça fait partie du cheminement. »Caroline Legault

L’une comme l’autre, elles se réjouissent du chemin parcouru et s’entendent pour affirmer que c’est sur le terrain qu’elles ont le plus appris. « Lorsque je suis sortie de l’École de radio et Télévision Promédia, j’ai été engagée à une station de Valleyfield. Durant plus de 2 ans, j’ai touché à tout : chronique, animation, production et j’ai même abordé le travail de concept publicitaire. Ce fût très formateur! », souligne Marjorie Vallée. Même aveu de la part de Caroline Legault, qui, fraîchement sortie de l’école en 2012, s’est retrouvée embauchée chez Viva média, où elle a vraiment pu apprendre le métier. « J’ai dû commencer par me débrouiller toute seule, à planifier mes entrevues, et tranquillement, les gens se sont aperçus que j’étais sérieuse dans ma démarche. »

« Ce que j’aime de la radio, c’est que c’est maintenant. Le moment présent. »Caroline Legault

Suite à ces premiers emplois, ni plus ni moins qu’initiatiques, les expériences formatrices se sont multipliées pour les deux animatrices, qui se trouvaient maintenant bien outillées. Marjorie Vallée, engagée en 2006 dans une station de Gatineau, a vu à cette époque sa carrière décoller. « L’Outaouais est un gros marché pour la radio, j’arrivais dans les ligues majeures. C’est là que j’ai cassé mon sentiment d’imposteur et je me suis mise à assumer ma position en tant qu’animatrice. » Aujourd’hui, l’imposteur est bel et bien loin derrière. « Je me rappelle de l’époque de l’émission La fureur, animée par Véronique Cloutier. C’était un beau modèle pour moi au moment où je rêvais à mon avenir. Aujourd’hui, Véronique est devenue une collègue de travail. Parfois j’ai envie de me pincer pour voir si je rêve. »

«  Je fais confiance à la vie, et à date, elle me
l’a toujours rendue. »Marjorie Vallée

Caroline Legault a de quoi croire rêver aussi puisqu’elle est en nomination pour la 4e fois à l’ADISQ dans la catégorie Animatrice culturelle ou chroniqueuse culturelle dans les radios-Marché régional. Un accomplissement dont elle n’est pas peu fière. « Que je remporte le prix ou non, juste d’être là, c’est fort agréable. J’ai réussi à ressortir du lot et les gens reconnaissent mon travail. Wow! »

Du coq-à-l’âne

Caroline Legault

Ton plus gros défi au travail :
D’être à l’affût des nouveautés : avoir écouté le nouvel album d’un artiste, les nouvelles émissions télé, voir le nouveau spectacle d’un humoriste, donc tout voir, en écouter le plus pour partager le tout avec les auditeurs.

La chanson qui passe à la radio et que tu ne peux t’empêcher de chanter :
En ce moment, je te dirais la nouvelle chanson d’Ariane Moffat, Les apparences.

Qui rêves-tu d’interviewer :
Il y en a plusieurs, mais l’animatrice Ellen Degeneres pour son côté comique et humain et Justin Timberlake parce qu’il a tous les talents pis il est pas mal cute aussi.

Complète la phrase :
La vie est… pleine de petits bonheurs.

Du coq-à-l’âne

Marjorie Vallée

Ton plus gros défi au travail :
Le réveil qui sonne chaque matin à 3 h 40!

La chanson qui passe à la radio et que tu ne peux t’empêcher de chanter :
Pas mal toutes les chansons, je les connais toutes par cœur et je casse les oreilles de mes collègues chaque jour en les chantant à tue-tête en studio! Mais cet été, j’ai beaucoup chanté Toutes les femmes savent danser de LOUD qui a énormément tourné à la radio!

Qui rêves-tu d’interviewer :
Céline Dion, à qui je n’ai posé qu’une seule question en point de presse lors de ses derniers spectacles à Montréal en 2016… Je rêve de m’asseoir avec elle une heure et de jaser!

Complète la phrase :
La vie est… une aventure magique!

1 Comment
  1. Bravo!Continuez de franchir les échelons avec succès.Vous atteindrez le sommet très prochainement, La meilleure des chances.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.