La sexualité en période de deuil

Lors d’un décès, d’une maladie ou d’un moment difficile dans notre vie, est-il normal de vivre une baisse de libido?

Il est tout à fait sain de vivre une baisse de désir lors d’un moment critique dans sa vie. La libido, aussi appelée désir sexuel, est une anticipation et une mentalisation positive d’un contact sexuel avec l’autre. Le désir fluctue tout au long de la relation et va particulièrement baisser lorsque le couple traverse une crise. Il faut savoir qu’une baisse de libido ne rime pas nécessairement avec une baisse d’amour.

Doit-on se forcer ou attendre le retour de l’envie?

Plus on prend soin de soi, plus l’envie revient. Il est important de ne pas se forcer à avoir de la sexualité, qui risque alors d’être associée à l’événement négatif traversé. Il est nécessaire de respecter son rythme et ses limites, sans se juger et se culpabiliser, puis de s’occuper de soi de façon bienveillante.

Le désir sexuel est une composante personnelle et n’a rien à voir avec la qualité de la relation. Chacun est responsable de son propre désir. Ce n’est pas le partenaire qui va faire en sorte que le désir réapparaisse, mais il peut aider grâce à une communication adéquate et une mise en place d’actions qui favoriseront l’intimité relationnelle.

Le conjoint ou la conjointe de la personne peut ressentir le besoin de faire l’amour et, par le fait même, vivre une certaine frustration. Que peut-on faire?

Malgré les frustrations de son conjoint ou de sa conjointe, on ne doit pas se forcer à avoir des rapports sexuels. Il est judicieux que les partenaires s’ouvrent l’un à l’autre et communiquent leurs besoins afin de libérer des non-dits. Une relation se traduit par l’équation 1+1=3 (moi, l’autre et la relation). Chacun est responsable de prendre soin de soi, ainsi que de sa partie de la relation, afin que cette dernière soit satisfaisante et harmonieuse. Cela ne peut se faire sans une communication intime saine, notamment en parlant au « je », en nommant les émotions que chacun ressent et en évitant le « tu » accusateur.

Est-ce qu’il existe des astuces pour rallumer la flamme?

Un des grands défis du couple qui traverse une période difficile est de prendre le temps de réinventer sa relation, c’est-à-dire de trouver des moyens de continuer à vivre ensemble sans se déchirer ou se quitter. Voici quelques actions qui peuvent être instaurées afin de nourrir l’amour et la complicité pour, éventuellement, raviver le désir sexuel.

  • passer des moments de qualité à deux (faire des activités, des sorties, avoir des échanges positifs)
  • apprécier l’autre (faire des compliments, des petites attentions, voir les qualités et les forces de son partenaire)
  • se donner de l’affection (des baisers, des étreintes, des touchers, des massages, etc.)
  • faire des préliminaires (par exemple, un massage érotique qui ne mènera pas nécessairement à une relation sexuelle avec pénétration)

Toutefois, si les efforts que vous avez mis pour attaquer de front cette période difficile s’avèrent inefficaces, n’hésitez pas à consulter un(e) sexologue afin de trouver d’autres pistes de solution pour raviver la flamme avec votre douce moitié.

Victoria Lipinskaia

Victoria Lipinskaia est une sexologue passionnée. À travers ses chroniques, elle partage du contenu varié, touchant les divers aspects de la sexualité afin de vous aider dans l’épanouissement de votre vie émotionnelle, relationnelle et sexuelle.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>