La résilience

Afficher la galerie
1 Photos
La résilience
Ginette Séguin

Mon choix de carrière était écrit dans le ciel, ma famille a passé à travers diverses épreuves, un jour, un policier a fait la différence dans ma vie.

Mon choix de carrière était écrit dans le ciel, ma famille a passé à travers diverses épreuves, un jour, un policier a fait la différence dans ma vie.

Qui suis-je, une femme, née au sein d’une grande famille de six enfants, dont cinq filles. Depuis ma jeunesse, je jouais avec les gars, peu ou pas de poupée, mais des automobiles et des camions de mon grand frère. Mon choix de carrière était écrit dans le ciel, ma famille a passé à travers diverses épreuves, un jour, un policier a fait la différence dans ma vie. J’aime aider les gens et mon métier me permet de faire la différence auprès des gens. Je suis restée moi-même, une femme.

Mon métier est majoritairement masculin, j’ai eu la chance de travailler avec des hommes incroyables, qui m’ont toujours permis de rester telle que je suis, une femme. Dans les dernières années, j’ai découvert une solidarité entre femmes. On s’épaule, on discute, on rit, on cherche comment être meilleure et aider les jeunes femmes à progresser dans le métier. Je dois dire que ce sont des rencontres que j’apprécie. Je me ressource en regardant l’eau, que ce soit un lac, un fleuve, la mer. Je refais le plein d’énergie, il faut bien quand les moments sont plus durs ou stressants !

À mon arrivée à Vaudreuil-Dorion, je voulais m’impliquer, un dîner spaghetti a permis la découverte du Centre de femmes La Moisson. Je voulais aider, participer avec elles à l’amélioration du bien-être des femmes de la région. Wow, toute une expérience. J’ai vu des femmes au début craintives, brisées mais aussi des femmes fortes, des femmes qui veulent s’en sortir. C’est ça la résilience, la capacité de la personne à retrouver ses propriétés initiales après une altération de la vie.

Dans cette petite maison, plein d’amour et de passion, on travaille fort pour aider. Le sourire de toutes les intervenantes, le dévouement de l’équipe, cela ne peut pas faire autrement. En vieillissant, j’ai une image, celle d’un phare, celui qui guide, qui te permet de repérer la position des zones dangereuses. Pour moi, le Centre de femmes La Moisson joue à la perfection ce rôle.

Merci à vous toutes! Continuez à donner. Quand on donne, on reçoit tellement.

Ginette Séguin

Aucun commentaire pour l'instant

Les commentaires sont fermés

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.