Dans la tête des amies de Karine Côté

Par un beau matin de juillet, jamais nous n’aurions pensé que ce samedi-là allait devenir très sombre pour nous. Nous avons reçu un coup de téléphone de notre amie Karine pour nous annoncer qu’elle avait le cancer. Nous avons toutes eu la même réaction « Ben voyons, ça ne se peut pas, c’est impossible… Pas toi! ». Bizarrement c’était Karine qui nous rassurait, qui nous disait « Ben non, ça va aller, ça va être correct ».

Josée a donc décidé de nous réunir chez elle. Chacune de nous apportait un plat et, bien sûr, du bon vin. On n’aura rien à préparer, ni vaisselle à faire, juste avoir du bon temps ensemble. Sans fla-fla, ni talons hauts.

À l’arrivée de nous toutes, ce fut très difficile. Nous avons pleuré, nous avons ri comme d’habitude. Notre Karine, avec son positivisme et sa détermination, nous a dit ce soir-là, qu’elle sortirait de ce combat avec force. Elle nous a aussi demandé de ne jamais prononcer le mot « pitié ». Ce fut un souper chaleureux et riche en émotions. Cette soirée de juillet sera le souper de filles dont nous nous rappellerons assurément toute notre vie, toutes les quatre. C’était sa soirée, à notre belle Karine. Nous en sommes toutes sorties grandies.

En regardant et en écoutant Karine face à son combat, nous sommes convaincues que cette femme-là est la plus forte des femmes que nous connaissons.

Malgré tout ce qu’elle a vécu depuis cette journée de juillet, elle a toujours gardé son très beau sourire. Pour célébrer le premier anniversaire de cette annonce, nous nous sommes toutes réunies, avec les autres amies, dans un énorme chalet à Fiddler Lake pour célébrer la vie ensemble.

Karine tu es un modèle exceptionnel. On t’aime fort! xx

Nadine, Josée et Nathalie

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.