Étiquette, argent et malaises

Vous recevez un faire-part de mariage. Votre cousine se marie dans trois mois. Vous avez à peine le temps de vous réjouir que déjà des questions se bousculent dans votre tête. Puis-je être accompagnée? Est-ce qu’on amène les enfants? Que vais-je porter? Dois-je confirmer ma présence?

L’étiquette en matière de mariage est, on peut bien se l’avouer, complexe. Par contre, un faire-part bien préparé contient habituellement beaucoup de réponses à vos questions. Il suffit de bien lire votre invitation. Vous vous calmerez au fur et à mesure que vous décoderez les renseignements… jusqu’à ce que vous découvriez l’inscription « corbeille nuptiale ». Nouvelle crise de panique : combien faut-il donner?

Julie Blais Comeau, spécialiste de l’étiquette et auteure du livre Quoi dire, comment faire et quand?, a répondu à nos questions concernant la question d’argent reliée au mariage.

Que pensez-vous de l’inscription « Corbeille nuptiale » sur une invitation?

C’est grossier et insultant. Inviter, égal payer. On vous invite à venir célébrer, d’être témoin de notre union. Si c’est la coutume d’avoir une corbeille nuptiale, les gens le savent. Dans le doute, on s’informe. Si l’on ne sait pas quoi offrir aux gens, on va s’informer aux proches du couple.

« Si l’on n’a pas les moyens du Ritz, on va servir des craquelins Ritz. »

Il est correct d’écrire certaines choses en lien avec le cadeau sur un site Web ou sur Facebook, mais sur l’invitation comme telle ce n’est jamais approprié.

Comment savoir le montant qu’il faut donner lorsqu’on est invité à un mariage?

On doit réfléchir au départ à ce que cette personne représente pour nous. C’est quoi notre lien avec elle? Ça fait 50 ans qu’on est amies. Je suis quand même assez en moyen, je vais peut-être offrir quelque chose qui va représenter mon lien avec cette personne et qui va respecter mon budget. On offre avec son cœur et l’on respecte son budget. Je suis certaine que le couple serait vraiment désolé de savoir que quelqu’un a dû s’endetter pour aller à leur mariage.

Les mariés peuvent-ils demander aux convives de payer leur repas, si le mariage a lieu dans un restaurant?

Si l’on invite au restaurant, on invite. Ce qu’on peut faire, sur le carton on écrirait : si vous aimeriez vous joindre à nous. Vous joindre à nous au lieu d’inviter, c’est très différent. Encore là, si l’on n’a pas les moyens de recevoir au Ritz Carlton, on reçoit dans sa cour. Au restaurant, on choisit le St-Hubert au lieu de choisir La queue de cheval. Chose certaine quand on invite, on paye. Les invités sont vraiment insultés quand on leur demande de payer.

Pour conclure, Julie Blais Comeau, dont le livre sur le mariage sortira l’automne prochain, précise qu’une invitation à un mariage engendre une obligation de cadeau, même si nous déclinons l’invitation.

2 Commentaires
  1. Nous sommes inviter au mariage de la fille de mon cousin $60.00 par personne doit-on donner un cadeau?

  2. Bonjour,

    Généralement, lorsqu’un montant est demandé, il couvre le frais du cadeau.
    La décision finale reste bien sûr à votre discrétion 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.