La tempête parfaite…

C’est rare que je sois à court de mots, mais j’avoue que ce mois-ci je le suis… Pas que le sujet du magazine ne m’intéresse pas, mais c’est plutôt que les dernières semaines m’ont fait passer par toute une gamme d’émotions. Comme si j’avais rendez-vous avec mon destin, destin que je croyais avoir tracé et planifié à la perfection… Mais il arrive parfois que ce que vous aviez prévu et envisagé, ce qui semblait si évident fasse un virage à 180 degrés. Comme si la vie me mettait devant l’évidence que mon chemin devait prendre une autre direction. Mais je réalise que bien souvent les changements arrivent tous en même temps… Comme si les astres s’étaient soudainement alignés et que les conditions étaient réunies pour le « perfect storm ».

Une tempête parfaite, la tempête pour laquelle tu penses être préparée (car on t’a toujours enseigné de te préparer), mais pour laquelle tu ne l’es pas vraiment. L’éternelle optimiste en moi se voit donc ébranlée… Mon côté vulnérable, lui est pas mal plus difficile à cacher… La femme que je suis traverse quelque chose qu’elle n’a jamais traversée. La femme de tête que je suis a probablement rendez-vous avec le reste de sa vie… Une tempête de vie, c’est un continuum de bourrasques, de ciel menaçant, de peur, mais c’est aussi emplit d’espoir, cet espoir et cette détermination que tu vas t’en sortir, que la tempête va finir par se calmer, que le ciel va s’éclaircir à nouveau et que non seulement tu y survivras, mais plus que ça, il y a quelque chose de merveilleux qui t’attend de l’autre côté. Car tu es convaincu que c’est ainsi que doit aller ta vie.

C’est dans ces moments que tu prends la décision d’être une mère pour toi-même, que tu prends la décision de plonger au plus profond de toi pour garder bien vivante cette étincelle qui t’habite, celle qui te réchauffe le cœur et l’âme… Car tu sais que malgré toutes les épreuves, toutes tes décisions difficiles, tu resteras forte comme un chêne au vent, comme un phare éclairant la voie et que malgré tout, la vie est magnifique!

« Qu’importe l’exiguïté du chemin, qu’importe qu’on m’accus et me blâme, Je suis maître de mon destin, capitaine de mon âme. »
– William Ernest Henley

Marie-Andrée Prévost,
Propriétaire-éditrice

3 Commentaires
  1. Tu disais manquer de mots. Tes mots sont clairs. Ta tête les comprend bien, ton coeur et ton corps les apprivoisent. Merci de partager ta vulnérabilité avec cette belle humilité. Derrière chaque femme de tête, il a une petite fille qui demande qu’on s’occupe d’elle.
    Lache pas Marie-Andree, ta mission de vie est entrain de se préciser. Bon Voyage vers toi-même <3
    Isabelle Poirier xx

  2. Marie-Andrée, tu es une femme extraordinaire et très inspirante. T’es épreuves vont te rendre encore plus forte puisque tu as toujours ta force intérieure qui te permet de soulever les montagnes et qui t’enligne à prendre les bonnes décisions. Tu dois savoir que tu n’es pas seule et que tout plein de monde t’adore, bisou XX
    Brigitte

  3. Merci d’être qui tu es et de le partager si bien. Pas toujours facile de trouver le juste milieu entre donner du leste, se laisser dériver un peu pour voir où le courant nous portera et redresser la barre, dans le brouillard, la flamme du phare intérieure réussit toujours à poindre…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.