L’audace de faire autrement

Vous tenez entre vos mains probablement le magazine le plus audacieux que VIVA a publié depuis un bon bout… Pourquoi ? Parce que j’ai décidé, encore une fois, de suivre mon instinct et d’oser. Oser quoi ? Oser demander à Louise Grenier, médium, de devenir une collaboratrice de mon magazine. Oh my god! Vous auriez dû voir la réaction de l’équipe quand je leur ai parlé de mon idée. Les réactions, bien que polies (je suis tout de même le patron, alors on se garde une p’tite gêne !) sont allées dans tous les sens… De la surprise à du genre « Non, mais tu nous niaises ». Bref, ça a suscité des réactions et donc confirmé mon choix. On va se le dire, entres-nous, consulter un médium est rendu un geste assez courant (à ce qu’il parait, même Véronique Cloutier en consulterait une), mais ça demeure quand même un sujet tabou. Les filles, soyez honnêtes, dans les soupers girls only s’il y en a une qui se lance et partage son expérience avec une médium, on veut toutes avoir son numéro. Mais, bien entendu, quand on arrive dans nos vraies vies chacun de notre bord, JAMAIS on va oser se déclarer adepte de ce type de coaching. À nous entendre, personne n’utilise ce type de services… Ça me fait rire, c’est comme la pornographie (ne capotez pas, médiumnité et pornographie je sais que ce sont deux choses totalement différentes…) MAIS même si la porn représente une des plus grosses industries sur la planète, à entendre les gens, personne n’en consomme. Comme les médiums…

Bref, je suis heureuse que l’éClat aborde tous les mois des sujets tels que la mode, l’esthétisme et les nouvelles tendances, mais j’avais aussi envie d’aller plus loin et de parler de sujets totalement différents. Les chroniques de recettes végétaliennes et de spiritualité correspondent exactement à ce besoin, tout comme l’entrevue inspirante de ce mois-ci. Une entrevue avec Karine Côté, une femme formidable qui a gagné sa bataille contre le cancer du sein (un autre sujet trop tabou). Je sais que cela fera réagir, que certaines d’entres vous crieront au scandale concernant le texte de notre nouvelle collaboratrice. Mais en même temps, d’autres trouveront réconfort dans le texte de Mme Louise Grenier. Ce magazine, je le fais pour vous les filles et je vous promet de vous livrer chaque mois un magazine audacieux, à l’image de la génération que vous êtes, que nous sommes.

Bonne lecture, namasté

Marie-Andrée Prévost,
Éditrice-directrice générale

1 Comment
  1. Bravo pour ton audace c’est la recette des innovatrices et de leur succès.Je suis assurée que ce magasine sera le sujet des jours prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.