6 conseils pour un déménagement réussi avec son animal de compagnie

Voici quelques conseils à suivre au moment du déménagement afin que votre chat ou votre chien puisse vous accompagner à votre nouvelle destination dans les conditions les plus optimales possible.

AVANT LE DÉMÉNAGEMENT

1. Contacter votre vétérinaire :

Si vous déménagez assez loin pour ne plus pouvoir continuer de fréquenter le même vétérinaire, assurez-vous d’obtenir une copie du dossier médical de votre animal. N’attendez pas à la dernière minute pour le demander à votre vétérinaire. Vous pouvez aussi demander à ce qu’il soit acheminé par courriel à la nouvelle clinique de votre choix. De plus, vous aurez peut-être besoin de faire vacciner votre animal ou d’obtenir un certificat de bonne santé en cas de déplacement par avion.

2. Conserver les repères :

Changer d’habitation signifie une perte de ses repères habituels. Il est donc important de conserver les habitudes de votre animal comme l’heure des repas, des promenades, ainsi que de conserver leurs objets (jouets, panier, litière, gamelle) à la même place le plus longtemps possible.

LE JOUR DU DÉMÉNAGEMENT

3. Isoler votre animal :

Les animaux peuvent démontrer des signes de peur et de stress le jour d’un déménagement. Afin de réduire le stress de votre animal, vous pouvez l’isoler dans une pièce à l’arrivée des déménageurs. Vous pouvez laisser des objets familiers de son environnement tels qu’un bol d’eau, de la nourriture, une litière et un meuble dans/sous lequel il peut se cacher pour un chat et une couverture ou un jouet pour un chien. Remplir un Kong de nourriture en canne peut s’avérer un moyen très efficace chez le chien afin de les maintenir occupés.

4. Transport en voiture :

Les déplacements en voiture peuvent s’avérer extrêmement stressants pour votre animal, en particulier s’il pense que vous vous rendez à la clinique vétérinaire. Afin de diminuer le stress de ce dernier, vous pouvez vous munir d’un collier de phéromones ou appliquez une bruine de phéromones sur une couverture que vous utiliserez dans la voiture. N’hésitez pas à demander davantage d’informations concernant ces produits auprès de votre vétérinaire ou sur certains médicaments adaptés en cas d’un trop grand stress lors du déménagement.

5. Préparez l’arrivée :

Une fois arrivé à la destination finale, il faut bien surveiller l’adaptation de votre animal à son nouvel environnement. En effet, il peut parfois arriver qu’un chien ou un chat soit tenté de retourner dans son ancien logement ou dans le quartier occupé auparavant. Une première astuce assez répandue est d’implanter, dès votre arrivée, les repères de votre animal dans la nouvelle habitation. Vous pouvez essayer de meubler une pièce en premier. Vous pourrez y laisser votre animal enfermé afin qu’il se repose et récupère après le trajet en voiture pendant que vous rangez le reste de la maison. Cela favorisera le bien-être de votre animal tout en favorisant une meilleure appropriation des lieux. Si vous avez accès à la nouvelle maison avant le déménagement, vous pouvez vous également installer un diffuseur de phéromones afin que votre animal s’y sente plus à l’aise à son arrivée.

APRÈS LE DÉMÉNAGEMENT

6. Découverte du nouvel environnement :

Faites plusieurs visites dans votre nouveau lieu d’habitation avec votre animal pour le familiariser avec son nouvel environnement. Dans l’intérieur de celui-ci dans un premier temps, puis à l’extérieur dans un deuxième temps. Vous pouvez cacher des petites gâteries de part et d’autre de la maison afin de rendre ce nouvel endroit immédiatement plus attrayant. Vous pouvez également prendre une marche avec votre chien pour qu’il puisse sentir et découvrir son nouveau territoire. Toutefois, il se peut que votre animal se cache sous les meubles. Laissez-le faire, c’est un moyen pour lui de se rassurer et d’abaisser son niveau de stress. L’essentiel est de faire la découverte du nouvel environnement progressivement et d’éviter d’apporter trop de changement à la routine que ce dernier est en train de se créer.

Comme un être humain, votre animal aura besoin de quelques jours pour s’adapter à son environnement. Votre présence et le maintien de sa routine contribueront à faciliter la transition et à diminuer le stress de votre animal. Toutefois, il peut arriver d’observer un changement de comportement suite au déménagement. Il ne faut pas hésiter à demander conseil auprès d’un vétérinaire si vous constatez que le changement de comportement persiste quelques semaines après le déménagement.

Réfléchir avant d’abandonner

Si vous ne pouvez posséder un animal de compagnie dans votre nouveau logement, demander d’abord à votre réseau de connaissances si quelqu’un peut prendre votre animal. Si vous ne pouvez trouver un nouveau maître à votre animal, la seconde option est de venir porter votre animal aux locaux d’organismes accueillant les abandons plutôt que de l’abandonner dans la rue ou dans votre ancien appartement.

Il faut bien réfléchir avant même d’adopter un animal. Réfléchir aux engagements financiers, mais aussi à l’implication en termes de temps.

Valérie Robidoux

Valérie Robidoux est une passionnée des animaux et souhaite faire une différence dans son milieu. À travers ses chroniques, le but de cette futur médecin vétérinaire sera de briser les mythes et de fournir des outils simples et rapides afin de venir en aide à ceux désirant mieux comprendre et mieux communiquer avec leur animal dans le but d’établir une meilleur relation et de répondre plus adéquatement aux besoins immédiats de ces derniers.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.