Destination Californie

Chaque mois, on découvre une destination voyage à travers une voyageuse. Ce mois-ci, Sandra Robert nous parle de son voyage en Californie.

Fiche de la voyageuse

Nom : Sandra Robert
Âge : 28 ans
Ville : Coteau-du-Lac
Nombre de pays visités : 4

Question de la curieuse :
Quel est le pire moment de ton voyage ?

Les montagnes, les précipices et la route escarpée. On avait loué une auto, et autant les paysages sont à couper le souffle, autant il y a des chemins qui étaient stressants. J’ai même menti à mon conjoint sur le chemin à prendre en sortant de Death Valley pour ne pas avoir à gravir l’autre chaîne de montagnes devant nous, mais bon. Après avoir roulé pendant 15 minutes, il s’en est aperçu et j’ai dû me rendre à l’évidence que passer par la Sierra Nevada était inévitable. Pendant des jours, je redoutais la route entre Yosemite National Park et le Lac Tahoe, car on devait passer par la Tioga Pass qui s’élevait à près de 10 000 pieds d’altitude. Finalement en y arrivant, on se croyait au plancher des vaches avec les lacs, forêts et champs, la vue était magnifique… mais la descente un peu moins.

Question de celle qui cherche sa prochaine destination :
Pourquoi tu y retournerais?

Parce que les paysages sont magnifiques. On est dans le désert de Death Valley et le lendemain on se réveille près de plantations d’oranger et d’oliveraies. En roulant un peu, on découvre une forêt avec d’énormes séquoias au Sequoia National Park. Le lendemain on se retrouve devant des chutes de Yosemite Valley. Le surlendemain, dans des vignobles de Napa et Sonoma Valley. Par la suite, on se rapproche des grandes villes. On se retrouve au grand vent et au temps plus frais de San Francisco, pour ensuite emprunter la route 1 et côtoyer la mer et les plages à perte de vue de San Francisco à San Diego cheveux au vent, le rêve.

Question de la planificatrice :
Combien ça coûte, la chambre, les repas et tout le reste ?

Les hôtels ne sont pas dispendieux, on dormait dans des lieux différents tous les soirs à moins de 100 $ la nuit, déjeuner, wifi et stationnement inclus. Au États-Unis, le gaz est moins élevé et les repas sont aux mêmes prix qu’au Québec, sauf pour le vin qui est ridiculement moins élevé. On peut trouver un vin à 2,50 USD qui en vaut 14 $ ici. Pour des amateurs de vin, c’est le paradis. Le hic est le taux de change.

Question de l’accro du shopping :
Quel est ton meilleur achat et celui que tu regrettes ?

Je n’ai pas magasiné pendant le voyage. Notre but était plus de profiter du paysage et du plein air. On s’est cependant arrêté à Los Angeles et à l’incontournable Rodeo Drive de Beverly Hills. Le magasinage de luxe étant au-dessus de notre budget, on cherchait plutôt les vedettes et des voitures de luxe comme la Bugatti Veyron que nous avons pu approcher. On est sûr d’y avoir vu Pierce Brosnan. J’ai gardé mon budget magasinage pour offrir un cours de surf à mon amoureux à San Diego. Je ne le regrette aucunement, car il a pu nager au côté de dauphins sauvages venus voir les surfeurs.

Question de l’épicurienne :
Qu’as-tu mangé et bu d’exceptionnel ?

C’est le paradis des amateurs de fruits de mer. Dans plusieurs villes comme à San Francisco, il y a sur les quais des marchands qui vendent leurs prises du jour. Ils ont tous LA meilleure chaudrée de palourdes et elles sont toutes excellentes! Les routes des vins de Napa et de Sonoma Valley permettent de boire et de découvrir de délicieux vins.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.