Destination Costa Rica

Chaque mois, on découvre une destination à travers les adeptes du voyage. Ce mois-ci, Marie-France nous parle de son voyage au Costa Rica.

Fiche de la voyageuse

Nom : Marie-France Dorais
Âge : 37 ans
Ville : Vaudreuil-sur-le-Lac
Nombre de pays visités : 12

Question de la curieuse :
Quel a été le pire moment de ton voyage?

Quand une personne du groupe a découvert une tarentule dans sa chambre! Il voulait à tout prix nous la montrer! Ah oui, on a aussi eu une compatriote québécoise qui a écrasé elle-même un scorpion… On est faites, fortes les Québécoises!

Question de l’accro du shopping :
Quel a été ton meilleur achat et celui que tu regrettes?

Je dois avouer ne pas être une accro du shopping. Tout ce que j’ai acheté, c’est un T-shirt, une casquette pour mes enfants et un beau petit cadre pour encadrer une photo du Costa Rica. J’ai également aperçu de superbes bijoux faits à base de pierres locales qui étaient bien tentants… Pour celles qui aiment magasiner, vous serez servies, tant côté vestimentaire qu’artisanal. On retrouve de superbes vêtements colorés et légers, uniques du Costa Rica. Et à Sarchi, vous trouverez de superbes sculptures en bois.

Question de la planificatrice :
Combien ça coûte, la chambre, les repas et tout le reste?

Le coût de la vie semble similaire au nôtre. Je dirais qu’en moyenne, le prix des chambres d’hôtel varie entre 80 $ et 100 $. On peut évidemment en trouver à rabais en cherchant comme il faut. Nous avons vu plusieurs personnes en sac à dos durant le voyage. Voyager au Costa Rica doit pouvoir se faire à moindre coût selon moi, pour les plus courageux. Location de voiture : environ 1000 $ pour la semaine. Repas : lunchs, de 10 $ à 20 $. Soupers, 50 $ par personne avec le vin. À noter : Il faut s’habituer rapidement à faire des calculs mentaux, car les colones peuvent impressionner. En effet, par exemple, une bouteille d’eau coûtera 1 300 colones (100 $ = environ 40 000 colones).

Question de celle qui cherche sa prochaine destination :
Pourquoi tu y retournerais?

Pour la diversité des paysages dans ce pays. Pour les contrastes qu’il offre. En à peine une heure et demie de route, on peut facilement passer des montagnes, où il fait 12°C et où on est entouré de singes et de toucans, à la plage du Pacifique, 1500 mètres plus bas, où la chaleur est suffocante (37°C). Disons que toutes les personnalités seront comblées. Si vous aimez l’aventure en toute sécurité (le Costa Rica est reconnu pour être sécuritaire pour les touristes), et que vous voulez être dépaysés (et admirer les surfeurs de Tamarindo!), allez-y. Si vous aimez les marches en nature, les volcans, l’équitation, la tyrolienne, la bonne nourriture locale, les super « cassado », allez-y. Par contre, emmenez votre vin dans vos bagages…

Question de l’épicurienne :
Qu’as-tu mangé et bu d’exceptionnel?

C’est en direction de La Fortuna, après une route sinueuse, que j’ai mangé, je vous le jure, le meilleur cassado du monde dans un petit soda tenu par une famille locale. Un cassado est un plat typique du Costa Rica. Il est constitué de poulet, de viande ou de poisson, et il est accompagné de riz, de fèves et de salade. Ce plat coûte environ 8 $ et se retrouve partout, apprêté de façons différentes. Et un soda est un petit restaurant local, sur le bord de la route. Cela ressemble à nos « Roi de la Patate », mais en version plus santé. Et puis, c’est à Tamarindo, que j’ai bu le meilleur mojito du monde. Fait avec de la menthe fraîchement écrasée par notre surfeur de serveur.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.