Destination Terre-Neuve

Chaque mois, on découvre une destination à travers les adeptes du voyage. Ce mois-ci, Francine Thauvette visite Terre-neuve.

Fiche de la voyageuse

Nom : Francine Thauvette
Âge : 64 ans
Ville : Les Cèdres
Nombre de pays visités : 13

Question de la curieuse :
Quel a été le pire moment de ton voyage?

J’ai beau chercher, je ne trouve pas. Certes, il y a eu des moments anecdotiques, mais on en riait! P.S. Ne vous fiez pas au GPS. Il faut s’assurer d’avoir une carte de l’île, car parfois le GPS nous indiquait de tourner à l’envers d’un sens unique ou carrément dans la mer!

Question de l’accro du shopping :
Quel a été ton meilleur achat et celui que tu regrettes?

Ce n’est pas tout à fait un endroit pour faire du shopping mais j’ai quand même rapporté dans mes bagages de la gelée de lingone (partridgeberry), un petit fruit qu’on retrouve sur l’île, et de la bière Iceberg fabriquée exclusivement d’eau d’icebergs qui s’échouent dans la baie de Bonavista. Cette boisson est brassée à Quidi Vidi (St.John’s).

Question de la planificatrice :
Combien ça coûte, la chambre, les repas et tout le reste?

Comme Terre-Neuve est surnommée The Rock, donc très rocheux, et que le climat n’est pas trop favorable à la culture maraîchère, la nourriture y est plus dispendieuse. Tout arrive par bateau ou avion. Nous voulions vivre un roadtrip et faire du camping afin d’être le plus près possible de la nature. Le camping en tente nous coûtait entre 15 $ et 25 $ la nuit. Les tarifs des hôtels et des gîtes sont similaires à ceux du Québec. À St.John’s, la capitale, nous avons habité à l’université et le coût de la chambre était de 57 $ par jour, déjeuner compris. Nous pouvions ainsi laisser notre véhicule dans le stationnement et prendre un bus pour déambuler dans la ville sans s’empêtrer dans tous les sens uniques.

Question de celle qui cherche sa prochaine destination :
Pourquoi tu y retournerais?

Pour les paysages, le dépaysement, les régions qu’il reste à découvrir et ses habitants des plus sympathiques et généreux. La chaleur n’est pas tellement au rendez-vous, mais pour faire de la route ou une randonnée, c’est une température idéale. Pour les amateurs de plein air, il y a beaucoup de sentiers, dont le plus beau en Amérique du Nord : tout près de Trinity dans la péninsule de Bonavista. Le sentier est relativement facile et la vue y est tout simplement magnifique. Le parc national du Gros-Morne, la croisière au Western Brook Pond et la route des Tablelands sont tout simplement à couper le souffle. Et que dire du charme de l’île Fogo…

Question de l’épicurienne :
Qu’as-tu mangé et bu d’exceptionnel?

Le meilleur Fish & Chips et la meilleure chaudrée de fruits de mer de l’île sont sans contredit au restaurant Doyle Sansome & Sons, tout près de Twillingate. C’est un petit casse-croûte tout au bout d’un chemin de terre où il faut payer comptant mais… je vous le jure, c’est incroyablement bon! À un des campings, nous avons rencontré des gens qui nous ont invités à manger de la morue fraîchement pêchée ainsi que de la saucisse d’orignal maison. Le tout arrosé d’une bière Iceberg. La bière la plus rafraîchissante que j’ai bue.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.