Détecter les signes de peur et d’anxiété chez le chien

Le langage corporel et les comportements sont des communications de votre animal nous renseignant sur son état émotionnel.

En observant le langage corporel de votre animal au quotidien, vous constaterez que c’est de cette façon que votre animal communique avec vous. Voici donc quelques signes compatibles avec la peur ou l’anxiété chez le chien :

  1. Un chien qui halète, qui se lèche les babines à répétition ou qui bâille à répétition.
  1. L’animal peut adopter une posture basse avec une queue collée entre les jambes. Les oreilles seront souvent aplaties et vers l’arrière. Le blanc des yeux peut être observable étant donné une grande vigilance face à l’environnement et les pupilles peuvent également être dilatées. Le corps peut être tendu ou peut même trembler.
  1. Son comportement peut faire transparaitre une incapacité de s’asseoir ou de relaxer, peut rechercher de l’attention de façon excessive auprès de personnes connues.
  1. Au contraire, peut gémir, vocaliser exagérément ou grogner, chercher à fuir ou à se cacher en démontrant également des signes d’agressivité en montrant les dents en guise de défense. Peut également refuser les gateries.
  1. Il peut sursauter facilement à des bruits ou mouvements bénins ou peut ne pas sembler entendre les directives.

Les chiens anxieux ou apeurés peuvent également vider leurs sacs anaux. Ces petits sacs renfermant des glandes microscopiques situé à 4 et 8 heures de part et d’autre de l’anus. Ainsi, si votre animal laisse une odeur assez caractéristique de poisson pourri qui semble provenir de l’anus, votre animal est sans doute très anxieux et inconfortable avec son environnement.

Les mictions involontaires

Il vous est peut-être déjà arrivé de voir votre animal faire une petite miction sur le plancher de votre maison à l’arrivée d’autrui ou encore, sur le plancher de votre clinique vétérinaire. En réalité, cette petite miction est bien involontaire et une explication neurologique y est à la base.

Lorsque l’animal devient trop stressé, le mécanisme permettant la capacité de retenir la miction est inhibé et l’animal devient incapable de se retenir et c’est ainsi que la petite miction inapproprié sur le plancher apparait. Il n’est donc guerre pertinent de réprimander votre animal puisqu’il n’a aucun contrôle sur son environnement. Cependant, vous avez le pouvoir d’intervenir en détectant les signes de stress chez votre animal et en posant des actions pour y remédier.

En observant votre animal fréquemment, la détection des signes compatibles avec la peur et l’anxiété deviendra un processus naturel et votre vision des actions et des comportements de ce dernier changera. Vous serez en mesure de mieux comprendre votre animal, ce qui vous guidera dans vos actions futures afin de diminuer le stress de votre animal et lui faire vivre une expérience des plus positive au quotidien.

Crédit illustrations de chien : 2011 Jez Rose – JezRose.co.uk

Valérie Robidoux

Valérie Robidoux est une passionnée des animaux et souhaite faire une différence dans son milieu. À travers ses chroniques, le but de cette futur médecin vétérinaire sera de briser les mythes et de fournir des outils simples et rapides afin de venir en aide à ceux désirant mieux comprendre et mieux communiquer avec leur animal dans le but d’établir une meilleur relation et de répondre plus adéquatement aux besoins immédiats de ces derniers.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.