J’aime ta mère, mais…

Dans son cabinet, la travailleuse sociale, psychothérapeute et médiatrice familiale Elisabeth Carone entend souvent des histoires de personnes vivant des problèmes interpersonnels. Elle nous fait cadeau de quelques pistes de solution pour atténuer des irritants que nous pouvons avoir avec la mère de notre douce moitié.

J’ai l’impression que ma belle-mère ne m’aime pas

C’est toujours préférable de vérifier les faits, car avoir l’impression ça ne veut pas dire que c’est la réalité. Je ne sais pas si je recommanderais d’aller parler à sa belle-mère, ça dépend de la situation et de comment on se sent. Quand on va vérifier directement avec quelqu’un, on doit être prête à accepter que, probablement, on n’aura pas la réponse qu’on préfère. C’est possible que notre belle-mère ne nous aime pas, mais ça lui appartient. On doit se poser la question si l’on peut tolérer le fait d’être ignorée ou de ne pas être aimée.

Mon chum me compare toujours à ma belle-mère

La conjointe n’est pas la mère et c’est préférable qu’elle ne le soit pas. Si le conjoint n’aime pas la manière dont nous cuisinons ou nous faisons le ménage, il peut le faire lui aussi. J’encourage l’affirmation, mais sans trop de réactivité émotionnelle. S’il n’aime pas notre sauce à spaghetti, peut-être qu’il peut aller chez sa mère et apprendre à la faire lui-même.

Ma belle-mère téléphone trop souvent ou débarque à la maison sans s’annoncer

On peut lui dire qu’on l’apprécie, mais il faut mettre nos limites sans réagir trop émotivement. On a souvent de la difficulté à s’affirmer et on accommode les autres pour ne pas les blesser. On a de la difficulté à tolérer que les autres soient fâchés contre nous ou de les décevoir. C’est correct si la belle-mère se fâche ou si elle n’est pas contente. Éventuellement, elle va passer au travers.

Ma belle-mère se mêle de l’éducation de mes enfants

Ça, on peut même le vivre avec ses propres parents. On peut dire qu’on comprend le point de vue, mais qu’on préfère faire autrement. Il faut toujours s’affirmer sans s’embarquer dans un conflit. Si l’on accepte toujours des choses qui nous laissent frustrées, cela va affecter notre qualité de vie. C’est important de se prioriser et de prendre soin de soi.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.