Le cannabis, bon pour votre animal ?

La légalisation du cannabis au Canada approche à grands pas et soulève plusieurs questionnements dans de nombreux secteurs d’activité et la médecine vétérinaire n’y fait pas exception.

Étant donné que les indications médicales du cannabis chez les humains gagnent en popularité, l’utilisation de cette substance chez les animaux suscite un intérêt grandissant tant auprès du public que de la communauté vétérinaire. Mais est-ce que cela implique que le cannabis est bon pour un animal domestique? Voici quelques question & réponses permettant de répondre à cette question.

Que se passe-t-il si un chien ingère du cannabis ?

L’ingestion d’une trop grande quantité de cannabis est toxique pour les animaux domestiques et peut mettre la vie de ces derniers en danger. Ainsi, si votre animal ingère du cannabis et qu’il démontre des signes d’intoxications*, il est recommandé d’appeler votre vétérinaire ou de vous présenter dans un centre d’urgence rapidement.

*Se référer à l’encadré ci-dessous pour le détail des symptômes à rechercher

Quels sont les signes que peut entrainer une intoxication au cannabis ?

  • Hyper-réactivité
  • Augmentation des aboiements
  • Dilatation des pupilles
  • Vomissement
  • Diarrhée
  • Perte d’équilibre
  • Incontinence urinaire
  • Difficulté respiratoire
  • Tremblement
  • Convulsion
  • Perte de conscience

La présentation symptomatologique peut varier d’un animal à l’autre. Cependant, tout symptôme ci-haut doit être pris au sérieux car le fait d’avoir seulement des vomissements peut s’avérer être aussi grave qu’un chien qui présente des convulsions.

Et l’utilisation du cannabis à des fins médicale pour les animaux domestiques ?

Tout d’abord, il faut faire la différence entre les deux principaux composants actifs du cannabis : le cannabidiol (CBD) et le ∆9-tétrahydrocannabinol (THC) reconnu pour ses effets psychoactifs.

Le cannabis à usage récréatif contient une forte concentration de THC tandis que le cannabis médical chez l’humain contient des ratios variables de CBD et de THC, selon les effets désirés. Ces deux produits peuvent donc contenir une quantité suffisante de THC, le composant nocif pour l’animal, pour intoxiquer votre animal de compagnie.

Si le cannabis devait être utilisé chez les animaux, il faudrait qu’il soit spécialement conçu pour un usage vétérinaire encadré, soit un produit fabriqué selon les meilleures pratiques, utilisé selon des recommandations précises et prescrit selon des doses appropriées. De plus, pour obtenir l’approbation de la Direction des médicaments vétérinaires, les compagnies pharmaceutiques devront démontrer, au moyen d’études rigoureuses, que leurs produits sont sécuritaires et efficaces spécifiquement pour nos compagnons domestiques. Toutefois, à ce jour, rien de tel n’est encore disponible.

Le fait que le cannabis soit illégal rend la recherche sur cette substance très complexe et explique en partie pourquoi peu d’études aient été réalisées à ce jour quant à son utilisation dans le traitement des animaux. Il est donc impossible pour le moment de trancher à savoir si le cannabis est bon ou mauvais pour le traitement de nos animaux domestiques.

En conclusion

Considérant la facilité d’accès à venir du cannabis et les propriétés qu’on lui prête déjà chez l’humain, les propriétaires d’animaux pourraient se voir tenter d’auto-traiter leur animal malade avec du cannabis. Il importe donc d’être conscient des dangers d’une telle utilisation du cannabis quant au risque d’intoxication, dans un contexte où aucune posologie ne soit déterminée chez l’animal et qu’aucune étude n’existe à ce sujet. De plus, le cannabis utilisé à des fins récréatives, et donc contenant davantage de THC, pourrait avoir des effets encore plus néfastes pour l’animal que du cannabis médical.

Par conséquent, administrer vous-même du cannabis à votre animal domestique peut être dangereux pour celui-ci puisque l’ingestion d’une quantité trop importante peut s’avérer toxique.

Valérie Robidoux

Valérie Robidoux est une passionnée des animaux et souhaite faire une différence dans son milieu. À travers ses chroniques, le but de cette futur médecin vétérinaire sera de briser les mythes et de fournir des outils simples et rapides afin de venir en aide à ceux désirant mieux comprendre et mieux communiquer avec leur animal dans le but d’établir une meilleur relation et de répondre plus adéquatement aux besoins immédiats de ces derniers.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.