Le malheur des uns, le plaisir des autres

Assises autour d’une bière, les filles de l’équipe lançaient des idées pour le « spécial belle-mère » du magazine de mai, quand la conversation a dérapé vers des souvenirs de bons films à ce sujet. On vous les partage, persuadées que vous aurez autant le goût que nous de les revoir.

Le petit monstre 2 (1991)

De Dennis Dugan

Qui peut oublier le détestable Junior et les mauvais tours qu’il a joués à Lawanda Dumore pour éloigner cette méchante femme riche de son père. On prend encore plaisir à regarder le film, plus de 25 ans après sa sortie.

Ma belle-mère est un monstre (2005)

De Robert Luketic

Quel visage à deux faces que cette Viola, la mère du beau, riche, drôle et sportif Kevin! La pauvre Charlie en voit de toutes les couleurs pendant la préparation de son mariage, que sa belle-mère voudrait bien voir tomber à l’eau.

La blonde de mon père (1998)

De Chris Columbus

Isabel a bien de la difficulté à assumer son rôle de belle-mère. Alors que l’ex-épouse de son conjoint apprend qu’elle va mourir du cancer, Isabel apprend grâce à elle à devenir une mère pour ses enfants. À écouter avec un bol de maïs soufflé, sous une doudou, en compagnie d’une grosse boîte de mouchoirs.

Aurore (2005)

De Luc Dionne

Plus de 50 ans après le film La Petite Aurore, l’enfant martyre, sorti en 1952, le public québécois a retrouvé la détestable marâtre. La pire des belles-mères portées à l’écran était interprétée par Hélène Bourgeois-Leclerc alors que la jeune comédienne Marianne Fortier personnifiait Aurore.

Une aventure de Cendrillon (2004)

De Mark Rosman

La méchante belle-mère et les demi-sœurs sont toujours aussi méchantes dans cette version moderne de l’histoire de Cendrillon où le personnage de Sam Montgomery, joué par Hilary Duff, rencontre son prince charmant sur Internet.

Entre elle et lui (2005)

De Ben Younger

Quelles sont les chances que notre psychologue soit la mère de notre nouvelle flamme? Très peu, mais c’est pourtant ce qui arrive à Rafi, une femme de 37 ans venant de divorcer et de rencontrer un nouvel amoureux beaucoup plus jeune qu’elle. Une situation qui donne des scènes savoureuses alors que Rafi raconte ses ébats sexuels à sa psychologue… et belle-mère.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.