Pourquoi les vétérinaires sèment-ils la controverse concernant le dégriffage?

Le dégriffage du chat domestique est une procédure largement répandue depuis fort longtemps au Québec. Elle est devenue si courante et normalisée que certaines familles la demandent systématiquement pour chaque nouveau chaton qu’elles accueillent dans leur foyer. Alors pourquoi y a-t-il soudainement un désistement de la part des vétérinaires concernant cette procédure?

En bref, depuis quelques années, la pratique du dégriffage électif soulève des questions principalement d’un point de vue éthique. Une controverse morale se développe et la perception que le dégriffage nuit à la santé et au bien-être du chat est de plus en plus présente. Bien que le dégriffage électif est déjà interdit dans une vingtaine de pays, dont la France, l’Angleterre et le Portugal, plusieurs associations telles que l’Association Canadienne des Médecins Vétérinaires ainsi que plusieurs centres vétérinaires se sont récemment positionnés contre la pratique élective du dégriffage et prônent l’éducation et la promotion d’alternatives à celle-ci.

Voici donc 3 faits pertinents sous forme de question réponse à savoir au sujet de ce nouvel enjeu.

  1. En quoi consiste exactement le dégriffage?
    La compréhension généralisée de cette procédure chirurgicale est que ce n’est que la griffe qui est retirée. En fait, puisque les cellules responsables de la pousse de la griffe sont fixées sur la troisième phalange, celle-ci doit être amputée complètement. En d’autres mots, cette procédure est l’équivalent de l’amputation des dernières phalanges chez l’être l’humain. Pour bien nommer cette procédure, on devrait donc utiliser les termes amputation partielle des doigts (APD) plutôt qu’utiliser le terme dégriffage.
  2. Quelles sont les complications possibles du dégriffage?
    Peu d’études ont été réalisées sur les impacts à court et à long terme qu’apporte le dégriffage sur la santé et l’apparition de troubles de comportement de l’animal. Cependant, celles qui s’y sont attardé tendent à démontrer qu’il y aurait effectivement un effet néfaste sur ces deux composantes.

    Complications à court terme :

    L’étude de Clark & Bailey (2014) a révélé que 33% des chats évalués ont présenté des complications postopératoires immédiates (hémorragies et infections) avec l’utilisation du laser. Ce chiffre s’élève à 60% avec l’utilisation d’un scalpel et à 70% avec l’utilisation de la guillotine.

    Complications à long terme :

    L’étude de Martell & Solan (2017), quant à elle, a révélé que les chats dégriffés sont définitivement plus à risque de développer des douleurs chroniques, qui se traduisent par des comportements indésirables tel que des éliminations inopportunes et des comportements d’agression, que ceux qui ne subissent pas le dégriffage. De plus, cette même étude a également permis de révéler que le risque de développer des douleurs dorsales était significativement plus élevé chez les chats dégriffés que chez ceux qui ne le sont pas. Cette douleur s’explique par le déplacement du poids corporel sur les deuxièmes phalanges entrainant ainsi un changement de posture.

  3. Pourquoi les chats ont-ils besoin de faire leurs griffes?
    Un des principes fondamental du bien-être animal est de permettre à ceux-ci d’exprimer leurs comportements normaux. Le chat fait des griffades pour diverses raisons.Entre autres, ce comportement sert à :

    1. Affuter ses griffes tout en éliminant les parties abimées.
    2. Étirer sa colonne vertébrale ainsi que tous les muscles de son corps en s’agrippant sur une surface verticale.
    3. Communiquer diverses informations à ses congénères par le marquage visuel et olfactif.
    4. Communiquer un message actif à l’aide d’un coup de patte afin d’augmenter la distance entre lui et un individu qui l’inquiète.
    5. Se soulager lors d’une démangeaison.

    En conclusion

    L’amputation de la troisième phalange est une procédure qui doit être prise au sérieux et remise en question puisque le rôle premier des médecins vétérinaires est de veiller au bien-être des animaux de compagnie. En effet, les résultats des études actuelles montrent que le dégriffage n’est pas sans risque et qu’il peut, au contraire, causer du tort sur le long terme aux chats domestiques, sans oublier les risques de complications attribuables à l’anesthésie et à l’opération. De plus, le dégriffage va à l’encontre de la santé et du bien-être du chat puisqu’il restreint le chat à exprimer ses comportements normaux en plus d’être exécuté seulement pour la commodité du propriétaire. En d’autres mots, il n’offre aucun avantage pour le chat. C’est donc pour ces raisons que les vétérinaires tentent progressivement de délaisser cette procédure au profit de stratégies alternatives au dégriffage visant la protection des meubles et des blessures par griffade. Ainsi, si vous désirez en savoir davantage sur les solutions de rechange à cette opération, référez-vous à la prochaine rubrique : Bien vivre avec un chat qui a ses griffes.

Références :
Clark K, Bailey T, Rist P, et al. Comparison of 3 methods of onychectomy. Can Vet J 2014;55:255–262
Martell-Moran NK, Solan M, Townsend HGG. Pain and adverse behavior in declawed cats, J Feline Med Surg (published online May 1, 2017)

Valérie Robidoux

Valérie Robidoux est une passionnée des animaux et souhaite faire une différence dans son milieu. À travers ses chroniques, le but de cette futur médecin vétérinaire sera de briser les mythes et de fournir des outils simples et rapides afin de venir en aide à ceux désirant mieux comprendre et mieux communiquer avec leur animal dans le but d’établir une meilleur relation et de répondre plus adéquatement aux besoins immédiats de ces derniers.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé cet article?

Abonnez-vous à notre infolettre et restez informé des dernières publications ajoutées.